11/10/2006

22. Anette et Claire

photo 005

19:49 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21.

photo 003

19:44 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20. L'attitude contemplative

photo 002

19:37 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19. Une vraie relation

Une vraie relation aux autres, ce n'est pas de prendre leur place,

ce n'est pas résoudre pour eux les questions de leur avenir.

Ce n'est pas savoir à leur place et pour eux ce qu'ils ont à faire.

Il faut accepter à temps de décoloniser nos relations si nous n'avons pas été capables

d'éviter la colonisation.

ce qui est toujours très difficile dans l'exercice de la bonté.

Il faut savoir s'effacer, il faut savoir disparaître,

il faut laisser autrui être lui-même.

Il faut savoir, nous aussi, continuer notre voyage.

Lorsque nous pensons devoir porter les autres à bout de bras,

les conduire ici ou là, c'est là que nous nous fatiguons.

Aller vers l'autre parce qu'il a mal et que nous pensons qu'il a besoin de nous,

vouloir faire la charité est une attitude qui part du coeur et qu'il faut apprécier

à sa juste valeur.

Il ne faut jamais perdre de vue que,si louable soit l'envie d'aider ceux qui sont en difficulté,

c'est toujours sur une blessure que l'on pose sa main.

Se mettre à la portée de l'autre, se laisser rejoindre par lui et pas seulement

par ses besoins, exige un changement de regard.

19:33 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18. La rencontre est un mystère

La rencontre est un mystère parce que l'on s'approche de l'autre au niveau de l'être,

au niveau de la personne et non pas d'abord au niveau de "l'agir"ou d'une oeuvre à

accomplir...

La rencontre part aussi d'une conscience que j'ai quelque chose à recevoir de l'autre;

c'est une question d'écoute de l'autre comme chemin de vie...

Toute vraie rencontre est une source : elle fait jaillir la vie.

19:15 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17.

Texte 001Texte 002photo 001

18:59 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16. 13 eme péléBW en 2001

Nous sommes parti du 14 au 18 août 2001 de Gentines pour arriver à Jandrun en passant par Mont-saint-Guibert, Malèves sainte Marie et Jauches.Ce qui fait 70 km en 4 jours.

QUAND L'EXCLU DEVIENT L'ELU"

Texte

18:52 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15. Arrivée de Léa dans la famille

Ma sœur est partie dans les Sevennes et nous a rapportée une surprise.

Quand je dis une surprise, c’est une surprise de poids.

Eh oui ! Elle est rentrée avec un chien qui avait à peine quelque jour qu’elle a appelée Léa.

Elle l’a gardée chez elle pendant quelque mois mais elle ne faisait que des bêtises.

Lorsque Léa venait chez moi le week-end, elle était un ange.

Elle se mettait à mon niveau. A croire qu’elle était dressée pour une personne à mobilité réduite.

Au bout de quelque mois, maman ne put la garder tellement qu’elle faisait des bêtises.

Elle me proposa de la garder si j’arrivais à m’en n’occuper.

Du jour au lendemain, Léa a changé d’attitudes.

Eh oui, Léa m’était destinée.

Depuis ce jour là, nous ne nous quittons plus.

Une complicité s’est installée entre nous.

Léa

14:15 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14. L’EGYPTE : MON PREMIER VOYAGE EN CHAISE ROULANTE en septembre 2000

J’ai toujours aimé voyager mais en chaise roulante et avec de l’oxygène cela était devenu très difficile.

J’ai toujours voulu entreprendre un voyage en Egypte.

Je me suis renseigné s’il était réaliste de tenter la croisière du Nil en chaise roulante.

Mais cela était assez périlleux car les bateaux accostaient côte à côte et qu’il fallait passer d’un bateau à l’autre en passant sur des planches.

C’était l’idéal pour tomber dans l’eau avec la chaise.

En plus partir seul, cela n’aurait pas été une partie de plaisir pour me déplacer.

J’ai fait appel à une élève de l’école de kinésithérapie qui terminait ces études.

Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois pour nous connaître et afin qu’elle se rende compte de ce que j’attendais d’elle.

Elle était ravie de partir avec moi parce qu’elle avait fait la croisière du Nil et qu’elle n’avait pas eu l’occasion de tout voir.

Nous sommes partie trois semaines pour faire un voyage en trois étapes en voiture.

La première étape était la visite de Louxor.

La seconde, un repos au bord de la mer rouge à El Gouna.

Et la troisième étape, par la visite du Caire, dont les pyramides.

Nous nous sommes bien amusées et nous n’oublierons jamais ce voyage.

LEgypte 015LEgypte 013LEgypte 002LEgypte 011LEgypte 016LEgypte 004LEgypte 003LEgypte 009LEgypte 012MERCI A FRANçOISE POUR M'AVOIR AIDE LORS DE CE VOYAGE

13:57 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13. 12 eme péléBw en 2000

Cette année là, nous avons traversés Nivelles, Braine-l'alleud, Court-saint-Etienne, Bossut pour terminer à Autre Eglise.

A la recherche du bonheur

A toutes les nations je m'adresse...

J'en ai marre de me taire de voir la terre pleurer.

De voir souffrir des mères et ne pas pouvoir bouger.

J'en ai marre de rien dier quand l'avenir est en jeu

de voir des enfants mourir de l'amour plein les yeux.

A quoi servent les conflits, alors que la vie est un don.

Cessez de tuer des vies, je m'adresse à toute les nations.

Un homme sage nous a dit :

"aimons-nous les uns les autres"

Cet homme sage c'était Jésus.

Le seul roi du monde.

Alors oeuvrons tous pour la paix, pour les générations présentes et futures.

Afin qu'il n'y ait plus désormais, de morts contre nature.

PELE BW 007La rencontre et le témoignage des prisonniers

PELE BW 008PELE BW 009PELE BW 010

13:14 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12. 11EME PèlèBw en 1999

Traversée de Bois-Seigneur-Isaac, Waterloo, Rixensart, Bousval, Saint Géry pour terminer à Ottignies.

Même ma petite soeur Marie-Laetitia m'accompagne et rejoint les jeunes.Année spéciale entre le soleil et la lune.

PELE BW 002PELE BW 003PELE BW 004PELE BW 005PELE BW 006

12:16 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11. Le 10 eme Pélé Bw en 1998

Le pélé Bw est le pèlerinage de Brabant wallon.

En 1998, ne pouvant plus faire partie du groupe de marcheur « Herbe et ballade »

Jacqueline m’a parlée du pèlerinage du Brabant wallon qui me permettrait d’une

façon de continuer la randonnée avec d’autres personnes en chaise.

Nous partions pendant cinq jours à travers le Brabant wallon avec la vierge Marie.

Quel plaisir de rencontrer des gens, de parler avec eux, de partager notre quotidien.

Nous étions accueillis tous les jours dans des familles différentes.

C’est la que j’ai rencontré des gens formidables avec qui j’ai lié une grande amitié.

Une solidarité parmi toute les génération confondue.

lTout homme est une histoire sacrée, l'homme est à l'image de Dieu.

PELE BW

Cette année nous avons traversée

Houtain-la-val, Villers -la-ville, Blocry, Malève-sainte-Marie, Jodoigne et Orp-le-grand tout à pied en 5 jours.

Si je devais me présenter, quel objet choisirais-je ?

Un arbre qui a besoin de la terre pour prendre racine, d’espace pour s’épanouir qui donne de l’énergie.

Quelle a été mon histoire depuis un an ?

Le combat, une lutte interminable dans la maladie.

Quelles sont les questions qui m’habitent ?

Pourquoi la souffrance que fait Jésus Christ envers chacun d’entre nous ?

Qu’est-ce que le mot « sacré » suggère pour moi ?

Sacré a être respecté qui a un sens.

Est aimé – valeur inestimable aux sens larges.

Tous on eu un jour une souffrance dans leur vie sans la montrer.

Beaucoup me plaigne dans la vie de tous les jours et je n’aime pas ça.

11:18 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10. Casse coup

Comme vous pouvez le constater j'étais casse coup au point de monter dans les arbres.OXYGENE

10:59 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

9. Herbe et ballade

Eh oui ! Avant d’être en chaise roulante, j’adorais marcher et faire toute de sport.

Je faisais partie du groupe de marcheur d’ « Herbe et ballade »

Nous faisions près de 40 km sur un week-end une fois par mois.

La dernière fois que j’ai pu y participer, j’étais déjà en chaise roulante.

Nous étions partis dans les fagnes.

Une très belle région mais pas du tout pratique lorsqu’on est en chaise.

Je n’ai pas pu aller avec le groupe en randonnée et je l’ai regrettée.

Il y avait une très bonne ambiance détendue où nous avions le plaisir de nous retrouver.

hERBE ET BALLADE

10:46 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

8. De Haan

de Haan 002

Février 1999

de Haan 003

de Haan 004

08:40 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

7. Mars 1998 Apprendre à ce déplacer en chaise roulante

Après une hospitalisation, je suis partie à De Haan pour me reposer.

Je me déplace alors avec une chaise manuelle qui est loin d’être la plus maniable.

Lorsqu’on circule dans un hôpital, tout semble facile car le sol est plat et sa roule tout seul.

Ce qui est loin d’être le cas quand on est dans la rue.

Pour bien faire De Haan est en travaux.

Il faut ce faire porter pour passer au-dessus des rails du tram car ils n’ont pas prévu de passage pour quelqu’un en chaise roulante.

J’ai trouvé deux planches que j’ai gardée précieusement pour monter sur les trottoirs.

Et oui ! Je ne voulais pas qu’on m’aide. Il fallait que je sache me débrouillée car on a pas toujours quelqu’un à sa disposition pour nous aider.

Quand on est en maison de convalescence, ce n’est pas nécessairement avec des personnes de son âge.

C’est surtout des personnes âgées.

Cette année là, j’ai rencontré Marianne.

On s’est regardé comme on regardait les personnes qui ce plaigne.

Moi qui trouve que ce plaindre ne sers à rien parce que cela ne change rien j’étais mal tombée.

Nous avons eu une accroche et depuis ce jour là nous sommes de grandes amies.

Nous n’habitons pas tout près l’une de l’autre mais nous essayons de ce voir au moins une fois par an pendant plusieurs jours.

Ce sont les meilleurs moments car nous faisons les quatre cent coup.

Nous avons fait de la voile avec la chaise roulante et un sac plastiques.

Nous avons même demandé à l’ouvrier communal s’il pouvait me conduire au bord de l’eau avec sa pelleteuse.

de Haande Haan 001

08:08 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/10/2006

6. Renoncer à ce que j’aime

J’avais de plus en plus difficile pour monter les escaliers.

J’entrepris une pétition à l’académie des beaux arts pour une adaptation d’un ascenseur afin de poursuivre un de mes hobbys.

Mais en vain.

Après trois années de dessin j’ai du arrêter parce qu’il était trop difficile de me monter au deuxième étages.

Et je devais dessiner seul dans un local au rez-de-chaussée.

J’ai changé de discipline en faisant de la céramique qui ce trouvait au rez-de-chaussée.

Après quatre ans, j’ai du arrêter car cela devenait trop dur pour moi et que j’avais de plus en plus mal.

18:02 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

5. L’annonce de la maladie

A près multiple problèmes respiratoire et neurologique, j’ai du réaliser toute une panoplie d’examen.

Lorsque j’ai revue ma neurologue, elle m’a annoncée que d’après les premiers examens, j’étais atteinte d’une myopathie.

Sur le moment, j’ai réagit comme une infirmière et non comme une patiente. J’ai eu le contre coup seulement le soir.

Autant j’adore dessiner qu’il m’était devenu impossible de continuer le dessin que j’avais commencée quelques jours auparavant.

Tout le monde ce demandait ce qui ce passait, ce que j’avais.

J’étais silencieuse. Ce qui était loin d’être mon habitude.

J’avais la tête ailleurs.

On a beau être fort mais il y a des limites.

Je leur ai donc annoncé la mauvaise nouvelle.

17:54 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

4. L’arrêt obligatoire du travail

Lorsque mon médecin ainsi que les médecins de la mutuelle m’ont annoncés que je

ne pouvais plus travailler comme infirmière car il y avait trop de risque infectieux aussi

bien pour moi que pour les patients, j’ai eu le premier coup de massue car j’adorais

mon métier.

17:52 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

3. MA VIE QUOTIDIENNE

C'est à trente ans que les détériorations dues à la maladie m'ont forcée à l'utilisation quotidienne et constante d'une chaise roulante.

La maladie s'est déclarée très tôt mais les médecins l'avaient attribuée au fait que je grandissais trop vite.

J'essaye de vivre comme tout le monde.

J'ai toujours aimé l'aventure.

Si mon handicap m'empêche de continuer mon métier d'infimière, il ne m'empêche pas de continuer à voyager, à faire de la randonnée.

Surtout en chaise roulante électrique classique qui n'est pas le plus simple moyen d'aller au bout du monde.

De par son poids avec le bagage et la personne qui est assise.

Si ma vie quotidienne, comme celle de bon nombre de personnes atteintes dans notre corps est un défi de tous les jours, le fait de partir seul semble être une galère, une mission impossible.

Pareil à moi-même, confiante sous une apparence réservée, j'ai sensibilisé plus d'une personne.

17:29 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2. VOICI MON HISTOIRE

Je travaillais comme infirmière jusqu'au jour où je me suis retrouvée en chaise roulante à cause d'une maladie.

Tout s'est écroulé.

Les soucis de santé se sont accumulés.

Heureusement, je me sus battue et je me suis jurée de ne pas me laisser aller.

J'ai pris mon envol comme l'oiseau qui prend sa liberté.

Après de nombreux échecs, malgré l'épuisement, j'ai franchi des montagnes.

détente 068

12:08 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |