27/01/2007

38. Lettre aux locataires

lettre aux locatairelettre aux locataire 1lettre aux locataire 2lettre aux locataire 3lettre aux locataire 4lettre aux locataire 5lettre aux locataire 6lettre aux locataire 7lettre aux locataire 8lettre aux locataire 9lettre aux locataire 10lettre aux locataire 11lettre aux locataire 12

20:51 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bail, état des lieux, responsabilités,caution AUTANT LE SAVOIR
Compte tenu des aléas qu’occasionne une population vieillissante, de nombreuses personnes sont fréquemment amenées à cumuler les frais de location de leur appartement, d’un séjour en hospitalisation et le coût provisoire d’un lieu de convalescence ou de résidence définitive, mis le cas échéant à la charge de la famille (Article 205 du Code civil).
Toutes documentations gratuites et sans engagement contact@apia-senior.be T.04.250.
43.31

Écrit par : BALSAUX | 23/09/2007

la mise sous tutelle LA MEMOIRE PERSONIFIE L’HOMME .
Sa perte détermine sa soumission à d’autres, voire à un gestionnaire inconnu de ses biens.

Quel que soit notre âge, nous vivons une époque de tension extrême conduisant aisément à une dépression momentanée, aux psychodrames ou au suicide et à plus de 15 types de démences dont certaines, traitées scientifiquement, sont guérissables.
Cependant les échecs fréquents des expertises judiciaires démontrent que l’individu soupçonné à tort par n’importe quel quidam mal intentionné, voire un conjoint et sans présentation contradictoire d’un certificat médical garantissant ses facultés, risque de perdre définitivement son autonomie d’action et la gestion de tous ses biens !
A cet égard, de nombreuses questions parlementaires restées sans réponse, les mises en garde de l’Ordre des médecins et la perplexité de nombre de notaires justifient la fragilité et les plus grandes précautions de la mise sous tutelle des adultes, au regard de plus de 300.000 Belges placés sous administration prétendue “provisoire”.
APIA asbl Renseignements gratuits : 04 250 43 31 et contact@apia-senior.be

Écrit par : Balsaux | 12/03/2008

Les commentaires sont fermés.