22/01/2007

35. Vivre pour le meilleur

Eh oui

Malgré la tête pleine de projet, quand la maladie est là, on ne peut aller au-delà.

Et oui ! En ce moment la maladie m’en fait voir plus d’une.

Voici prêt de deux mois que je fais des allées retour en clinique et malgré tout le problème n’est toujours pas réglé.

Malgré cela,

Aucune montagne n’est trop haute que je ne puisse franchir,

Aucune tempête trop violente que je ne puisse calmer,

Aucun chagrin trop profond ne m’arrêtera.

Si le Seigneur a porté le poids de ce monde sur ces épaules.

Je sais, qu’il me soutiendra jusqu’au bout.

La nuit est si belle et je suis seul.

Je n’ai pas envie de mourir ; j’ai besoin de chanter, danser, rire.

Je ne veux pas mourir avant d’avoir aimer, vivre pour celui qu’on aime.

Aimer plus que l’amour m’aime.

Donner sans attendre en retour.

Aimer comme la nuit aime le jour, aimer jusqu’à en mourir d’amour.

A force de forcer ma force pour faire bouger mes doigts, pour faire bouger mon corps.

A force de crier mon amour jusqu’au cieux.

J’ai oublié de vivre.

C’est la vie, c’est la vie qui décide.

A quoi ça sert d’aller contre.

Pourtant, il faut vivre ou survivre sans poème.

Vivre seul ou à deux.

Etre heureux ou malheureux.

Il faut vivre sans blessé ceux qu’on aime.

Si c’est vrai qu’il y a des gens qui s’aiment.

Si les enfants sont tous les mêmes.

Alors il faudra leur dire.

C’est comme des parfums qu’on respire.

Juste un regard facile à faire.

Un peu plus d’amour que d’ordinaire.

Puisqu’on vie dans la même lumière.

Même s’il y a des couleurs qu’on préfère.

Nous on voudrait leur dire.

Juste un peu plus d’amour encore…

Moins de l’arme, pour moins de vie, pour moins d’hiver.

Puisqu’on vie dans le creux d’un rêve.

Avant que leurs mains touchent nos lèvres.

I l faudrait leur dire, facile à faire. Un peu plus d’amour que d’ordinaire.

Vivre pour le meilleur.

Se vouloir pour tout se donner.

Plus riche de ne rien garder.

Que l’amour

M4110059

08:54 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.