17/10/2006

27. Le virage dans la vie

Il arrive parfois qu’un évènement surgisse et amène à se remettre en question.

Ce qui se manifeste alors, c’est le désir de parti, pour vivre une surprise de richesse.

Il s’agit souvent de la rencontre avec d’autres personnes qui ont voulu dépasser l’attirance pour laisser à des valeurs sociales, familiales, humaines.

J’ai donc décidé de prendre un virage revivifiant.

Un élan m’a saisi et m’a Emporté sur les chemins de Compostelle.

Il arrive qu’une souffrance porte à s’approfondir.

Elle peut amener à une remise en question sérieuse.

Pour la plupart, la marche offre une occasion unique de rompre avec le quotidien.

Mais aussi, et de façon souvent humble et discrète, le pèlerin est un être en quête de spiritualité.

En choisissant de partir sur les chemins de Compostelle depuis Louvain-la-neuve en Belgique, je savais que je m’engageais pour une marche au long cours de plusieurs semaines.

Tout en rejetant l’idée d’une performance sportive qui consisterait simplement à aligner les kilomètres à un rythme effréné.

Il m’a fallu en moyenne rouler de six à huit heurs par jour, voir plus pour parcourir une trentaine de kilomètres.

Si ma vie quotidienne, comme celle de bon nombre de personnes atteintes dans notre corps est un défi de tous les jours, à plus de 2000 kilomètres de Bruxelles, semble être une galère, une mission impossible.

Et pourtant après deux mois, je suis arrivée à saint Jean Pied de Port au cœur des Pyrénées.

Pareille à moi-même, confiante, j’ai sensibilisé plus d’un pèlerin et accueillant du fait que je faisais le pèlerinage seule en chaise.

Une solidarité s’est créée autour de moi.

J’ai passée de très bon moment avec les familles qui m’ont accueillie chez eux avec les pèlerins rencontrés aux étapes ou sur la route.

La vraie richesse de ce voyage.

Deux jours plus tard l’accident qui m’a obligée d’en rester là.

J’ai repris mon chemin deux ans après et j’en ai écris le récit sous le titre « Un fauteuil vers Compostelle » et « Un fauteuil vers Compostelle : arrivée en Espagne »

A travers les photos, vous allez déjà avoir un premier aperçu.

171819123456789141227037_35031_27Acompostelle suite et fin 005compostelle suite et fin 011compostelle suite et fin 015 Entrée du refuge dEstellacompostelle suite et fin 032compostelle suite et fin 058 Cathédrale de Burgoscompostelle suite et fin 077compostelle suite et fin 092 Carrioncompostelle suite et fin 093 Carrioncompostelle suite et fin 096compostelle suite et fin 097 san Nicolascompostelle suite et fin 101compostelle suite et fin 103DSCN0572saint Jacques de Compostelle Espagnole en 2005 214

12:14 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

je t'envie... pour t'avoir investi dans ce périple.Tous ceux qui en reviennent le disent enrichissant.J'aimerais l'envisager...pour un recul sur soi-même, s'entourer de soutien et de faire face à son propre courage...
Bonne continuation

Écrit par : soloamor | 17/10/2006

Vivement ... le prochain épisode.
Dis-moi, je suppose qu'à un certain moment, tu vas malgré tout parler de ton projet actuel et pourquoi pas lancer un avis aux sponsors éventuels via ce blog.
En voyant ta force et ta détermination, cela peut encourager certaines associations à t'aider ou trouver des aides.
Ne serait-ce pas une idée à creuser ?
A propos, je suis aussi en train de me "tâter" pour partir en mai 2007 ... dans le désert ...
Mais à voir car on me place ma seconde hanche le 5 décembre prochain ...
Wait and see ...
Big bisous .... ainsi qu'à Aurélie, Cath et Berna ....

Écrit par : Durbuysienne | 17/10/2006

Carine
En ce moment j'ai beaucoup de travail mais c'est mon intention de parler du projet 4x4.
Si je n'arrive pas à en parler pour vendredi, je le ferais à mon retour de Turquie à la fin du mois.
A+

Écrit par : christine | 18/10/2006

Les commentaires sont fermés.