17/10/2006

26. Juillet 2002 De Haan

Après une hospitalisation, je suis allée en convalescence au Coq.

Mais un problème se présentait.

J’ai ma chienne Léa depuis quelques mois.

Et je ne pouvais la prendre en convalescence.

J’ai recherché un chenil dans les environs de la maison de convalescence afin d’être proche d’elle.

Elle qui n’a pas l’habitude d’être enfermée s’est retrouvée derrière des barreaux.

;La journée elle était avec moi, nous allions nous balader.

Mais le soir lorsque j’ai du la laisser au chenil, elle m’a regardée au travers des barreaux comme une malheureuse.

En se demandant, ce qu’elle faisait là et pourquoi je la laissais.

J’en ai eu mal au cœur.

Je ne comprends pas les gens les gens qui peuvent abandonner leur animal alors qu’on s’y attache après peu de temps.

Je me suis jurée que je n’abandonnerais jamais ma chienne.

Au fur et à mesure, elle a compris que je la mettais au chenil seulement pour la nuit et que tous les jours, j’allais la chercher pour être avec moi.

De Haan 1

10:46 Écrit par christine dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Accompagnement de malades à domicile RE : information clientèle

APIA asbl
SOS Gardes-malades
Rue de Eglantiers 13
B.4460 Grâce-Hollogne
Tél.32 (0) 4 250 43 31

Visitez www.apia-senior.be PERMANENCE NON STOP
Gardes-malades à domicile partout à Bruxelles et en Wallonie
Rencontrer d’abord la garde-malade vaut apaisement
Expérimentées en milieu hospitalier.
Dyspatching gratuit : spécifier la localité et les horaires(minimum 4 H de jour ou 10 H de nuit).
Informations immédiates email : contact@apia-senior.be
L’imprévoyance
c’est de ne pas s’informer du lieu d’approvisionnement des béquilles, avant l’aller skier. L’ignorance
est la naïveté de croire qu’un immense océan étanche mieux la soif qu’un minuscule ruisselet.


Écrit par : Balsaux | 28/08/2007

Bientôt les vacances Bientôt les vacances
et les dispositions policières (Tél.101) contre le cambriolage des belles propriétés.
Il n’existe toutefois aucune disposition particulière concernant les vacanciers abandonnant chaque année à leur sort : chiens, chats ou pire des enfants mineurslaissés seuls par dizaines à la maison et des personnes âgées par milliers !
E n cas de danger, n’hésitez pas à contacter le 101 ou le cas échéant le 100 ou 112 pour un malade.
Aide à personne en danger
Article 422bis. Sera puni d'un emprisonnement de huit jours à un an et d'une amende de cinquante à 125€ ou d'une de ces peines seulement, celui qui s'abstient de venir en aide ou de procurer une aide à une personne exposée à un péril grave, soit qu'il ait constaté par lui-même la situation de cette personne, soit que cette situation lui soit décrite par ceux qui sollicitent son intervention.
Ne fuyons pas les responsabilités humaines qui nous distinguent de l’animal.

www.apia-senior.be

Écrit par : Balsaux | 16/05/2008

Vraiment sympathique le dessin de votre blogging, nous l'aime beaucoup, l'avez-vous provoquer vous même ?

Écrit par : bonus paris sportif en ligne | 12/05/2014

Vraiment pratique le dessin de votre blog, je l'aime beaucoup, l'avez-vous créer vous même ?

Écrit par : france honduras cote | 12/06/2014

Les commentaires sont fermés.